logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/03/2007

Un petit tour au jardin

En atttendant de venir à bout d'une vilaine grippe, je vous invite à un petit tour de jardin...

lejardindematranquillit_.pps

25/03/2007

La puissance du mental (suite)

Nettoyer son mental

Nettoyer son mental c’est prendre conscience de ce qui crée nos pensées négatives et les modifier. Nous nous sommes conditionnés à l’insuffisance et à l’échec et pendant que nous mettons toute notre énergie pour réussir ce que nous entreprenons, nous nous décourageons en nous répétant (même si nous n’en avons pas toujours conscience) que nous ne sommes pas assez ceci, trop cela pour réaliser nos désirs. Et nos résultats nous donnent raison.

Une seule solution : changer de discours et nous dire :
• bravo, tu as réussi, continue tu vas gagner.
• tu as tout ce qu’il faut pour vivre ce désir, tu peux aller jusqu’au bout de tes rêves.
• tout est possible si tu le veux vraiment alors vas y fonce. Donne toute ta puissance, tu peux vaincre tes peurs.
• Tes seules limites sont celles que tu te donnes.
et lorsque notre mental négatif vient s’opposer à notre réussite, nous pouvons agir en conséquence pour ne pas lui laisser prendre le dessus.

Alors c’est décidé, à partir d’aujourd’hui, soyons solidaires de nous-mêmes, encourageons nous dans l’effort, complimentons nous pour nos réussites, et positivons car l’essentiel, c’est de se faire plaisir et d’être heureux de vivre. Nous méritons tout ce que nous désirons


Le stress du changement

Réussir son changement de vie, c’est faire le point sur ce qui ne va pas, ce que l'on veut changer et s’engager dans une démarche constructive pour obtenir ce que l’on désir.

Nous pouvons nous débarrasser de ce qui nous encombre, entrave notre chemin, nous fait souffrir pour renforcer ce qui nous porte, nous dynamise, nous révèle notre force. Ensuite nous pouvons choisir les actions à mener pour « vivre notre vie ».

Le training anti-stress est un accompagnement personnalisé qui vous aide à atteindre vos objectifs.


Respirer pour calmer son mental

Le mental s’emballe et le stress vous envahit. Vous ne maîtrisez plus vos pensées. Vous reprendrez rapidement vos esprits en pratiquant la « respiration de l’abeille » :

Assis bien droit, inspirez par le nez en vous bouchant les oreilles avec les index. En expirant vous émettez un son prolongé ressemblant au bourdonnement de l’abeille, la bouche fermée et le plus longtemps possible. Rentrez le ventre pour expirer puis gonflez le à l’inspiration. L’expiration doit être nettement plus longue que l’inspiration.

La résonance du bourdonnement nous donne l’impression qu’un nettoyage en profondeur. Recommencez jusqu'à vous sentir parfaitement apaisé.

23/03/2007

La puissance du mental (suite)

Notre mental est-il un ennemi ou un allié ?

Notre mental est très puissant. C’est lui qui conditionne notre force et nous permet de réussir ce que nous entreprenons.

Il est aussi notre faiblesse lorsqu’il nous fait croire nous ne pouvons pas faire ce que nous désirons, ce que nous souhaitons. Il nous met des bâtons dans les roues lorsqu’il prétend que nous ne sommes pas assez ceci ou trop cela pour atteindre nos objectifs. Il est même capable de nous rendre malade.

Il est notre ennemi lorsqu’il nous adresse ses « prophéties auto-réalisatrices », ses injonctions d’échec, ses croyances négatives



Pourtant notre mental nous permet de surmonter tous les obstacles, de croire en nous, de dépasser nos limites, de nous surpasser et de pulvériser nos propres records.

Pourquoi accepter d’en être prisonnier, alors qu’il peut être notre meilleur allié, notre puissance réalisatrice ?

Notre mental a été programmé durant notre petite enfance par des injonctions trop souvent négatives : « ne cours pas, tu vas tomber » ; « ne touche pas, tu vas te faire mal » « regarde ce que tu as fait, décidément, tu ne fais rien de bien »...et bien d’autres choses encore. Il convient de le nettoyer...(à suivre)

La puissance du mental

Il y a quelques années, un chercheur a eu la brillante idée de greffer des pousses d’arbres fruitiers sur des arbustes d’une région montagneuse africaine. Il a utilisé la vitalité de ces plantes très résistantes pour nourrir les greffons et les transformer en arbres fruitiers en pleine santé. Cette expérience réussit et depuis sa technique est largement utilisée pour la végétalisation des régions désertiques.

Nous pouvons faire la même chose avec notre mental en utilisant sa puissance pour nourrir des pensées positives et le mettre au service de notre réussite. Si notre mental peut nous rendre malade, il peut nous protéger, nous guérir ; s’il peut nous faire échouer, il peut nous faire gagner. S’il nous a empêché de vivre comme nous le souhaitions, il peut nous aider à aller jusqu’au bout de nos rêves.

Entretenir un mental positif, c’est comme entretenir un jardin ; il faut sans cesse arracher les mauvaises herbes et en faire de l’humus pour nourrir les fruits de nos rêves...(à suivre)

22/03/2007

Pour Renée : le massage du pied

Rien de tel qu'un bon massage du pied, pour retrouver sa joie de vivre et se remettre les idées en place.

medium_Numériser0028.2.jpg

Pour Miche : le chocolat anti-stress

Un plaisir à partager : le chocolat !

Depuis que le conquistador espagnol Herman Cortez l’a importé du Mexique pour le faire découvrir à l’Occident en 1519, le cacao n’a cessé de nous séduire par ses multiples propriétés. Rarement un aliment aura autant déchaîné de passions, suscité de controverses, signe de sa complexité et de sa singularité.

Au cours des siècles, il a été tour à tour considéré comme une boisson de riches, un puissant aphrodisiaque, un médicament et même une drogue. De nos jours il devient un élément de base pour la nouvelle cuisine, un produit de beauté et même un support à la création artistique. Il est aussi reconnu comme un aliment utile au cerveau. C’est un aliment anti-déprime car les substances psychotropes qu’il contient déclenchent les circuits du plaisir.

medium_chocolat.2.jpg



Il est avant tout un petit plaisir à offrir et à s’offrir comme douceur, un moment de tendresse et de volupté....le chocolat s’associe à l’amour ; faites vous plaisir...croquez du chocolat !

Ma boite à outils anti-stress

Certains gros stress sont un peu durs à passer. Voici un petit truc tout bête mais très efficace. On peut l'utiliser à tout moment avec les petits, pour nous, avec les anciens...en général, il fonctionne bien.

Porter la main droite sur le front et la main gauche sur la nuque et respirer par le ventre, tranquillement en fermant les yeux....patienter.

Lorsqu'il s'agit d'un enfant qui vient d'avoir peur, on lui dit qu'il a eu peur (tout en lui posant les mains comme indiqué plus haut), que sa peur va bientôt partir et on lui raconte comment cette peur aurait pu être évitée. Exemple : il a eu peur d'un chien...il reprend le même chemin et il n'y a pas de chien, mais un petit chat ou un petit oiseau qu'il regarde...

Pour nous, tout en tenant la position debout, assis ou allongé, on pense à ce qui nous stress et petit à petit va ressortir l'émotion (parfois quelques larmes peuvent venir)...et en continuant encore un peu, la paix va s'installer, les idées positives vont arriver...le stress va s'envoller.

Essayez, ça s'appelle "défuser les émotions", c'est à dire les séparer les unes des autres et ça sert à évacuer le stress du cerveau archaïque ( la nuque) pour de faire gérer par le cortex (le front). La nature nous a donné tous les moyens de surmonter nos difficultés...naturellement.


Lorsque l'on cherche une nouvelle idée, on a tendance à porter sa main sur son front. Les deux petites bosses au dessus des yeux sont des "points positif" et poser les doigts dessus (index et majeur de chaque main) pendant environ 30 secondes aide à retrouver une pensée plus positive, plus créative, plus dynamique aussi...essayez si vous voulez..;c'est du brain gym et je vous donnerai quelques "trucs" dans les jours à venir.

Prendre soin de soi

Pour la paix de l’esprit.

Notre mental est agressé en permanence par des informations négatives de toutes natures. Une petite diète s’impose : pas de télévision, de radio pendant vingt quatre heures et une cure de musique relaxante, de lecture pour se « vider la tête ».


Pour bien dormir
Si vous avez peur de ne pas vous endormir, vous n’y arriverez pas car vous vous stressez avec la peur de ne pas dormir et votre corps répond à « pas m’endormir ». Oubliez vos peurs et préparez vous à cette bonne nuit en dînant légèrement, en buvant une infusion apaisante. Détendez-vous en caressant votre animal favori, votre châle en mohair ou même un petit ours en peluche car caresser est apaisant. Soyez sûre que vous allez vous endormir très vite et couchez vous sereinement. Vous pouvez écouter une petite musique très douce, relaxante. Si le sommeil ne vient pas,
pas de panique car de toutes façons il sera là bientôt. Détendez vous respirez calmement, profondément, régulièrement. Vous allez commencer à bailler et sans même vous en apercevoir vous vous endormirez ; soyez en sûre.


Riez, baillez, criez c’est anti-stress

Le rire est un excellent anti-stress car il libère les tensions, détend et permet de prendre du recul avec les difficultés quotidiennes.

Concrètement, il provoque des mouvements convulsifs du diaphragme et de la glotte comme la toux ou le bâillement.

Jouez à vous faire des grimaces ou engagez une bataille de polochons avec toute la famille pour rire de bon cœur car un bon fou rire vaut une séance de relaxation.

21/03/2007

Prendre soin de soi

Le corps à ses raisons que la raison ne doit pas ignorer.

Depuis des générations nous malmenons notre corps. Il a fallu le cacher, le nier puis peu à peu le montrer mais alors là, il avait intérêt à être beau et pour cela nous étions prêts à tout.

C’était l’époque des corps de déesse et des muscles d’Apollon. Que d’efforts et de souffrances pour tous ceux qui n’étaient pas taillés comme des statues antiques. Que de complexes pour les adolescent(es) qui ne pouvaient ressembler à leurs idoles.

Aujourd’hui nous sommes plus raisonnables. Pas tous, car durant cette période de canicule, j’ai vu des hommes et des femmes courir sans retenue au risque de perdre la vie. Ils n’avaient pas conscience de ce qu’il se passait dans leur corps, de ce qu’ils ressentaient réellement.

Pourtant aujourd’hui, avec le développement des techniques nouvelles : stretching, yoga, gymnastique énergétique etc…nous commençons à prendre soin de notre corps autrement.

Développer notre tonus c’est préserver notre tonus musculaire en faisant, en douceur, quelques exercices qui demandent plus de régularité que de force et d’efforts. Ces exercices sont agréables à pratiquer.
Pour être en forme, avoir de l’énergie, se sentir bien, il est indispensable d’être à l’écoute de notre corps.

Il a besoin d’air : pratiquons quelques exercices respiratoires dans un parc ou en forêt.

Il a besoin d’eau : buvons-en au minimum un litre et demi par jour en variant les eaux chaque jour.

Il a besoin de nourriture saine et variée : fournissons lui plus de céréales et de légumes ou de fruits pour les vitamines et les sels minéraux

Enfin il a besoin de sommeil : veillons à sa qualité et à sa régularité. Dormons dans une pièce fraîche, bien aérée dans laquelle aucun appareil électrique ne reste en veille pour éviter les perturbations électromagnétiques.

Lorsque nous avons répondu à ses besoins primaires, notre corps est en forme et nous pouvons vivre sereinement.

Notre corps satisfait est en harmonie avec nos émotions et nos capacités intellectuelles sont optimales. Nous sommes satisfaits de nous, nous avons plaisir à vivre.

Un corps équilibré c’est déjà le bonheur !

20/03/2007

Restons zen (suite)

Il est temps de passer à l’action !




Le mouvement c’est la vie :


Il n’y a pas de vie sans mouvement, il n’y a pas de mouvement sans énergie. Le stress négatif lorsqu’il nous tétanise consomme l’énergie qui devrait nous permettre de bouger, de passer à l’action.

Détente et respiration sont indissociables d’un mouvement lent et régulier. La marche est une activité idéale et accessible à tous ; elle améliore l’état de santé physique et psychique et le contact avec la nature est en lui même un excellent anti-stress.


Le stress au travail

De nombreux états de stress au travail trouvent leur origine dans une situation mal vécue dans l’enfance, voire même dans l’histoire familiale.

Ce n’est pas un manque de maturité que d’y être confronté : nous avons tous été enfant avant de devenir adulte et notre cerveau a enregistré une multitude d’informations avant même que nous ayons conscience d’exister.

Retrouver dans sa mémoire l’ambiance ou les événements stressants que nous avons rencontré dans l’enfance nous permet de reconnaître nos points faibles et de percevoir les situations « à risque ».

Face à ces situations, nous pouvons utiliser les « outils anti-stress » que nous connaissons pour éviter de nous stresser à cause d’un changement brutal, d’une urgence, d’une date limite à respecter ou d’une difficulté relationnelle qui sont toujours d’importantes sources de stress au travail.




Le stress est contagieux


Il se transmet des parents, des grands parents aux enfants et tout le monde a besoin d’apprendre à vivre anti-stress. Souffrir du stress de génération en génération n’est pas une fatalité et nous pouvons y remédier.

Nous ne choisissons pas le berceau dans lequel nous venons au monde, mais nous choisissons de transmettre ou non nos héritages négatifs.

L’Archéologie Familiale et Sociale permet de mettre en lumière, pour chaque famille, pour chaque individu, ce qui passe d’une génération à l’autre et provoque en bout de chaîne la difficulté de gérer le stress.

On ne peut changer que
ce que l’on connaît .

De nombreuses techniques anti-stress peuvent se pratiquer en famille et quelques modifications des habitudes de vie permettent à tous de se sentir mieux .

Penser à respirer et nous détendre avant de rentrer (sur le trajet, en montant les escaliers, avant de tourner la clé dans la serrure). Deux ou trois expirations profondes pour nous donner le temps de lâcher le stress de la journée et profiter du plaisir de nous retrouver dans notre intérieur avant d’enchaîner sur les devoirs à terminer, le dîner à préparer et les multiples contraintes de la vie familiale. et tout va déjà beaucoup mieux. Vivre anti-stress est un art de vivre qui se cultive au quotidien.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique