logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/05/2012

Pour répondre à Josette....

Merci pour ces témoignages d'amitié, je suis touchée de voir que certain(e)s ne m'ont pas oubliée depuis tout ce temps.

Lorsque je suis partie, j'avais un beau projet de création d'une "maison relais" pour aider ceux qui se trouvaient "dans l'impasse" à un certain moment de leur vie....ce pouvait être de jeunes mamans isolées, des séniors en mal de famille, de célibataires un peu trop seuls....l'essentiel étant d'avoir envie d'aller vers les autres et d'unir nos forces.

Je me reconnaissais dans ces profils et j'avais envie que les choses changent mais je ne me reconnaissais pas comme ayant besoin d'aide sociale, juste un gros besoin des autres, d'amis, de famille....

Alors j'ai imaginé une organisation autour d'une grande maison qui fonctionnerait en "auberge espagnole" et qui permettrait à chacun de se ressourcer et de reprendre pied après ce que l'on a coutume d'appeler un accident de la vie.

Mon projet à plu et j'avais des contacts qui me permettaient d'espérer être aidée à le mettre en place....

Mais voilà, le nerf de la guerre est toujours économique. Et dans ce domaine, l'inovation, on n'aime pas beaucoup....il faut rentrer dans des cases alors même si le projet est validé, reconnu, si on ne peut pas remplir les cases de validation, ça ne marche pas.

Il faudra 10 ans au moins pour que l'idée devienne validable car l'administration est rigide et  le fonctionnement administratif a priorité sur les besoins humains....

Je ne vais pas refaire la société à moi toute seule, alors j'ai choisi de me débrouiller pour répondre au mieux à mes besoins fondamentaux. J'ai continué la formation car je pouvais beaucoup partager à travers mes interventions, mes conférences, puis à la retraite je me suis occupée d'enfants et j'ai commencé à chercher hors de l'agglomération parisienne ....Ce qui m'a conduit en direction de l'Allemagne.

Commentaires

je t'avais souhaité à l'époque beaucoup de courage , je me souvenais de belles idées nées en psychiatrie et qui avaient du rester en plan justement par manque de souplesse de l'administration ...tout le monde trouvait cela "génial" depuis le plus petit infirmier jusqu'au directeur de la dass sauf qu'au moment d'appuyer l'idée, le directeur le prefet et tous les grands extasiés de la beauté du projet, se souvenaient qu'ils ne pouvaient pas le valider !
la loi c'est la loi et le reglement , c'est le reglement !
c'est ainsi que le coeur est ecrasé par les textes et le porte monnaie
bises et merci de ces précisions

Écrit par : josette | 26/05/2012

Heureuse de te retrouver Anne-Marie, toujours aussi active, bouillonnante même et si humaine.

C'est un plaisir de te lire et de savoir que tu ne nous a pas oubliés.

Bises à l'amie fidèle. A bientôt. Monique C.

Écrit par : monique | 27/05/2012

La vie est ainsi faite, il y a nos projets, nos envies et la réalité qui s'impose. Cette vie que l'on voudrait gai, heureuse, riche en amour et qui fait parfois pleurer nos coeurs et même si le chemin es parsemé d'embuche, il faut escalader, avancer pour être certain de ne pas quitter la ligne que nous nous sommes fixés en continuant d'écrire l'histoire sans sauter de page......
bises
bonne journée
Christiane

Écrit par : Christiane | 27/05/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique