logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/11/2007

Honorons nos Chers Disparus

En ce deux novembre toutes mes pensées vont vers ceux que j'ai aimé et qui nous ont quitté hier, avant hier ou il y a bien longtemps.

Mes pensées vont aussi vers ceux qui sont encore en deuil, qui souffrent de la disparition plus ou moins lointaine d'un parent, d'un ami, d'un enfant aussi peut-être. A tous je souhaite l'apaisement du temps qui passe et la mémoire des meilleurs moments partagés.

Lorsque nos honorons nos morts, nous renforçons nos racines et l'amour que nous portons à ceux qui nous ont précédé. Honorons nos ancêtres car c'est par eux que nous sommes là et que nous portons en nous un peu de ce qu'ils ont été.

Fleurissez les tombes si vous le pouvez ou réalisez un petit "hôtel du souvenir" à la maison avec une photo, une bougie, une petite fleur laissée là à leur intention....faites brûler un petit peu d'enscens si vous en avez envie....c'est l'intention qui compte et bientôt vous verrez...Ils vous remercieront.

Bonne journée du souvenir.

Jet_aimelavie-1--1-.ppsgh.2.pps

Commentaires

Comme tu as raison Anne-Marie.Le respect de tous ceux qui nous ont quitté vaut bien un temps de recueillement,pour les joies qu'ils nous ont données.Et comme cette chanson et belle.Merci de tes visites agréables.Bises encore froides du Forez.

Écrit par : heraime | 02/11/2007

Oui, il faut honorer ses défunts mais tu vois pour moi il est impossible d'aller dans un cimetière fleurir une tombe ; par exemple mes parents, pour moi ils sont encore présents je pense à eux chaque jour et parfois je leur raconte les moments de ma vie amusants ou tristes mais lorsque je vais sur leur tombe je n'arrive même pas à faire une petite prière car pour moi ils ne sont pas là ; je n'ai même pas pu embrasser mon père lorsqu'il était dans la bière : je ne le reconnaissais plus, ce n'était pas mon père, costaud et tendre et plein de vie que j'avais encore devant les yeux.
De plus, excuses moi de dire ça mais c'est tellement mercantile toutes ces histoires de chrysantèmes que je préfèrerais aller à un tout autre moment sur une tombe
Par contre, paradoxalement, j'aime me promener au cimetière du Père Lachaise c'est un endroit très calme et plein de sérénité et là je n'y ai personne par contre je peux m'arrêter à la tombe de Colette (où très bizarrement j'ai croisé des chats).
Je te souhaite une bonne journée et te dis à bientôt
Amitiés
Martine

Écrit par : maminette | 02/11/2007

Bonjour
oui il faut se souvenir et tant qu'il y a souvenir le mort est encore parmi les vivant. La seule mort n'est que l'oubli, le moment où plus personne ne se souvient. Lorsque j'arpente les cimetières et que je vois des tombes à l'abandon alors j'ai le sentiment que la mort est plus forte sous ce monument que sous les autres

Écrit par : Pierre | 02/11/2007

Pour que la mort qui fait partie de la vie ne soit plus occultée
niée ,nos sociètès modernes qui "marchandisent" tout
ont tendance a gommer cet aspect de nos vies amct

Écrit par : ventdamont | 02/11/2007

oui se souvenir de ceux que nos avons aimés et qui ne sont plus
très beau diaporama
berndette

Écrit par : bernadette | 02/11/2007

Merci Anne- Marie pour ta prèsence et ton réconfort dans tes notes pour aider les autres ! Tes comment... et tes visites sont appréciées ! Hélas je ne peux arriver à lire tes diapo , ça bloque tout dans mon P C ....et en ce moment je n'ai même plus le son ! Faudra y remèdier car c'est tristounet sans musique et sans voix !
Comme le dit si bien Annie , laissons le temps au temps ..... Bonne soirée et bisous de loubejac ! huguette

Écrit par : macary huguette | 03/11/2007

C'est vrai nos disparus restent toujours présents auprés de nous....Aller sur les tombes consacre un lieu de mémoire...
Je connaissais ce joli diaporama, mais qui chante?....

Écrit par : pierlouim | 04/11/2007

Chère Anne-Marie,

Pour moi, ceux qui me sont chers et qui ne sont plus là sont vivants dans mon coeur et je préfère penser à eux dans la maison, ils ont un petit endroit spécial et c'est notre point de rencontre. Je ne retiens pas les dates de décès mais uniquement les dates d'anniversaires des disparus. Les tombes pour moi sont très loin et je ne peux m'y rendre à présent que je vieillis.
Ils sont comme des petits papillons qui me survolent après que la chenille se soit transformée et laisse sa peau d'avant.

La chenille pour moi est le corps que l'on a sur Terre.
Le papillon représente pour moi l'esprit.
J'ai pleuré pour la chenille, je ne veux pas peiné le joli papillon qui lui reste vivant.
Je ne sais pas si l'on me comprendra mais voilà.

Bonne journée à toi.

Amicalement.
Danièle

Écrit par : PourMarie | 06/11/2007

se souvenir, est-ce une obligation d'un jour ou un impératif éternel de l'âme?
Occupons-nous le mieux possible des vivants,
je préfère nourrir ma mère d'amour aujourd'hui qu'embellir les tombes.

Écrit par : framboisine | 09/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique