logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/05/2007

Grosse fatigue

Victime d'une "grosse fatigue", je dois m'éloigner pour quelque temps. Mon ordi va en profiter pour se reposer car depuis quelque temps, il ne me donne plus les derniers blogs mis à jour et je suis devenue moins assidue dans mes lectures.

N'oubliez pas la mise à jour de fin juin. Vous pouvez toujours m'envoyer vos messages sur amg-amike@orange.fr.

D'ici la je vous envoie une petite carte postale :

medium_Numériser0010.2.jpg

28/05/2007

Nouvelle mise à jour

Grace à l'excellent travail de Jean-Louis ( http://jean-louisauxchataigniers.blog50.com),
je peux vous proposer la nouvelle mise à jour de la carte de la bloguerie.


medium_carte_bloguerie_juin_2007.jpg


Tout d'abord, voici la liste des nouveaux inscrits (à ajouter à la liste précédente)

62 Ghyslaine, (Ghys05) - Hautes-alpes - Gap
63 Danièle (: PourMarie ) - Saint-Denis – Seine Saint Denis
64 Joana (Espoir et Vitalité) – Kremelin Bicêtre – Val de Marne
65 Bibi (Bibinanny) 6 Liège - Belgique
66 Danielle (/maregion-auvergne) - : Chaptuzat -Puy-de-Dôme
67 Betty64 (mesclics) – Assat - Pyrénées Atlantiques
68 Brigitte (fleurbleu) -Gharleville Mézières - Ardennes (08)
69 Alex (Alextérieur) - Saint-Denis - Seine-Saint-Denis


Et maintenant une nouveauté. : la carte de l'Ile de France. Nous commençons à y être nombreux...

medium_blogs_ile_de_france-juin_2007.jpg


Pour mémoire voici le début de la liste :
1 Agathe (Blog d'Agathe) - Allier - Vichy
2 Alain (Chroniques du Crabillou) - Puy de dôme – Chateaugay
3 André (André Pierre) – Alpes Maritimes - Nice
4. Angélina (Mon monde à moi) - Seine et Marne - Melun
5 Anne-Marie (Papy mamy racontez-moi la vie) – Hauts de Seine – Issy les Moulineaux
6. Annie (Maminie) – Loiret - Orléans
7. Brigitte (Bribri64000) – Pyrénées Atlantiques - Pau
8. Christian (Le grillon heureux) – Vaucluse – entre Carpentras et Bedoin
9. Claude (Je peins, je lis j'écris) – Lot et Garonne - Marmande
10. Dominique (Blog de Papydompoint) – Savoie – Grésy sur Aix
11. Dominique (Mots locaux) – Yvelines - Mesnil Saint Denis
12. Élisabeth (Betty-sblog) – Midi-Pyrénées - Toulouse
13. Framboisine (Fatras en bleu ) – Pyrénées Atlantiques – Pau
14. Gérard (Observateurnature) – Orne - Alençon
15. Hélène (Nature et saveurs) – Lot - Cahors
16. Henri (Laissez jazzer) – Lot et garonne – Boé près Agen
17. Huguette (Loubéjac) – Tarn et Garonne - Montauban
18. Jacqueline (Montruk) – Charentes Maritimes - Royan
19. Jacqueline (Entre Normandie et Bretagne) – Seine Maritime – Le Havre
20. Jean-Claude : son nouveau blog (Art mature) –Cantal sud
21. Jean-Claude (Les voyages de J.C) –Seine Saint Denis – Aulnay sous bois
22. Jean-Claude (Jérémie Menerlache) – Tarn – Albi
23. Jean-Claude (Randonnée) Bouches du Rhône - Marseille
24. Jean-Louis (Jean-Louis aux Chataigniers) Sarthe – Le Mans
25. Jeannette (Biche38) Isère – près de Lyon
26. Jean-Pierre (voyage dans mon jardin d’images) – Drôme - Romans
27. Jesson (Radio Mikado) – Seine Maritime - Fécamp
28. Judith et Jean-Claude (Judith) – Marne - Epernay
29. Josette (du côté de chez mamiedjo) – Loiret – Proche Orléans
30. Josette (Balades et voyages) – Bouches du Rhône - Marseille
31. Mamyjaja (Du côté de Mamyjaja) Indre et Loire - Tours
32. Marcel (Le Pas de Calais-les Mineurs) – Pas de Calais - Lens
33. Marie (Divia) – Côte d’Or – Dijon
34. Marie-Claude (Mariclo) – Tarn - Albi
35. Marie-France (Un centenaire) Cher – Vatan
36. Martine -(L'atelier de Maminette) – Val d’Oise – Ermont
37. Max (Maxou) – Charentes Maritimes - Royan
38. Miche (Mots et maux de Miche) – Landes – entre Dax et Orthez
39. Michèle (Michka) – Haute Savoie - Annecy
40. Monique (État d'aïe) Essonne - Montgeron
41. Nicole (Artiste peintre amateur) – Indre - Châteauroux
42. Nicole - (L’atelier de Mame) Nièvre – Nevers
43. Ninette (Quelques notes de) – Doubs – Montbéliard
44. Ngeorges – (Astree10200) - Aube – Brienne le Château
45. Odil (Oasis) – Iles Canaries - Ténérife
46. Paul (1019 jours de détention) -
47. Pascal ( le Reblogter) - Aube – Romilly sur Seine
48. René (Heraime49) – Loire – Saint Etienne
49. Renée (Renée69) – Rhône - Oullins
50. Sylvain (Patrimoine 51) – Marne -
51. Sylvie (Bienvenue chez Vivie) – Seine et Marne -Mitry Mory
52. Viking (Vent d'amont) – Calvados – Bayeux
53. Jacques (Mon pays la Haute Provence) Alpes haute Provence – Aiguln
54. Sylvie – (On marche / piedléger)) –Vendée – Sables d’Olonnes
55. Mohamed (poésie sans frontière) - Maroc
56 Pierre – (les durocasseries de Pierlouim) - Eure et Loir – Dreux
57 Yveline – (space shearazade) – Gironde – Le Verdon sur mer
58 Valter – (blog2valter) – Var - Brignole
59 Danielle – (bavardeenmalderelations) - Vaucluse - Avignon
60 ??? – (Pitondelafournaise) – Tout près de l’Ile Maurice – DOM
61 Anne-Marie - (bordemer) – Vendée - Sables d’Olonne

Et la liste s'allonge de jour en jour. Les Bretons sont toujours absents, si vous en connaissez, faites leur signe.
Pour les nouveaux, n'hésitez pas à m'envoyer un message pour vous inscrire lors de la prochaine mise à jour fin juin.

24/05/2007

Devinette : la réponse

Simple, mais encore fallait il y penser. Je n'avais pas trouvé.

medium_Numériser0008.jpg


En déplaçant le triangle du bas vers le côté, on obtient alors un autre petit triange au milieu du dessin.

Un petit casse tête à proposer pour occuper les jours de pluie des enfants....

23/05/2007

A propose de d'images

Dali était doué pour ce genre de tableaux à double lecture...J'aime bien les regarder de temps à autre

dali.pps

22/05/2007

Une petite devinette pour égayer l'après-midi

Reproduisez l'arbre de Noël construit à partir de neuf allumettes.
Il comporte trois triangles équilatéraux disposés l’un au dessus de l’autre.
Comment obtenir quatre triangles équilatéraux en ne déplaçant que trois allumettes !

medium_Numériser0007.2.jpg

21/05/2007

Pour Vent d'amont

A mon tour de vous poser une colle :

Que voyez vous sur cette image ?

medium_Numériser0006.4.jpg

Cinq ans pour créer la nouvelle langue européenne

Programme de création de la nouvelle langue européenne :

La-langue-unique1.2.ppt


Si vous avez envie d'en savoir davantage sur l'espéranto et l'hisroire de son créateur, vous pouvez lire ce qui est raconté sur le net ou emprunter dans une bibliothèque le livre :

L'Homme qui a défié Babel de René Centassi et Henri Masson et préfacé par le petit fils de Zamenhof

medium_livre.jpg

19/05/2007

Mémoire de Ludwik Zamenhof

On ne peut pas évoquer l'esperanto sans évoquer l'histoire de son créateur. Comment un enfant de 10 ans a t'il pu avoir cette idées de génie et surtout la mener à son terme (aujourd'hui elle est en voie d'obtenir le titre de langue vivante) là où beaucoup d'autres ont échoué. ?

Lejzer Ludwik Zamenhof est le père de l’Espéranto, cette langue universelle qui permet à tous le hommes, quelles que soient leur origine et leur culture, de communiquer à travers un langage commun.

Lejzer est né le 15 décembre 1859, premier d’une famille de 9 enfants. Son père, Markus Zamenhof est enseignant pragmatique, les pieds sur terre, et très exigeant. Il lui transmettra le culte du travail. Sa mère, Rosalia Sofer entourera de beaucoup d’amour son fils aîné qu’elle éduquera dans le respect et l’amour de son prochain.

Il vit à Bialystock en Pologne, dans un environnement industriel ou les difficultés quotidiennes rencontrées par tous font régner un climat de crainte, de méfiance et d’hostilité.

La communication est difficile dans le quartier. On y parle cinq langues : le russe, le biélorussien, le polonais, l’allemand et le yiddish. La ville est en proie à des conflits religieux, ethniques, politiques entre les Polonais catholiques (3000), les Russes orthodoxes (4000), les Allemands protestants (6000) et les Juifs qui sont les plus nombreux (18000).

Ces derniers sont la cible du mépris général. Le seul langage commun étant celui des coups, pour les humilier, leur faire subir des brimades et des insultes, tout le monde se ligue contre eux.

Au quotidien on se déteste, on se persécute, on échange des malédictions, des jets de pierres et c’est dans ce climat social que grandira le petit Lejzer. Très tôt il est angoissé par le spectacle de cette société tumultueuse et agressive.

C’est un enfant sensible et clairvoyant. Trop docile et trop gentil selon sa mère. Attentif et studieux il a soif d’apprendre et à 10 ans il connaît déjà quatre langues : le russe et le polonais qu’il parle à l’école et à la maison, le yiddish dans la rue et l’hébreux à la synagogue. Il apprendra ensuite le français et l’allemand puis huit autres langues. A 13 ans déjà, il se demande si une langue « construite » ne contribuerait pas à rapprocher les peuples.

Il ne se sent pas l’âme d’un linguiste. Il s’intéresse à leur diversité qu’il pense être un facteur de désunion. Il est le premier de sa classe et aime à jouer avec les mots, à les associer, à les broyer, à les mélanger pour faire de nouveaux mots. C’est sa récréation, son jeu favori.

Il se choisi le prénom de Ludwik (Luc, apôtre avec lequel il se sent des affinités) et entre au lycée philologique, convaincu qu’une langue internationale doit être neutre car acceptable par tous, n’appartenant à personne elle sera susceptible de contribuer à cimenter la paix, la solidarité humaine.

C’est à quinze ans que lui vient l’idée de créer lui-même cette langue. Il a le déclic en classe de 5ème lorsqu’il apprend l’anglais : « il faut simplifier la langue, chasser les irrégularités de conjugaison, le vocabulaire excessif ».

medium_ze.jpg


Il se met au travail mais devant la charge, souvent il abandonne…puis revient à son rêve. Son oncle Jozef Zamenhof est son plus fidèle soutien. Il l’encourage : heureusement que tu ne cesses d’y penser. Que cette force soit ton credo, ton guide spirituel ».

Ainsi naît, dans son jeune cerveau en ébullition la « lingwe universala ». Une langue destinée à un usage général devra être la plus facile possible à apprendre.

Un peu plus tard il dira : « personne en peut ressentir la nécessité d’une langue humainement neutre et anationale aussi fort qu’un Juif qui est obligé de prier Dieu dans une langue morte depuis longtemps, qui reçoit son éducation et son instruction dans la langue d’un peuple qui le rejette et qui a des compagnons de souffrance sur toute la terre, avec lesquels il ne peut se comprendre.

Il se fait quelques disciples de classe avec lesquels il discute en lingwé universala mais reste conscient que tout ce qui est au point dans la théorie ne l’est pas dans la pratique.

En quatre ans Ludwik devient l’inventeur d’une langue universelle construite. Une langue destinée à un usage général, si facile à apprendre que son petit frère Félix (10 ans) est l’un de ses premiers adeptes.

18/05/2007

Connaissez vous l'esperanto ?

Pourquoi classer l'histoire de l'esperanto dans la rubrique "histoires de vies" ?
Parce que l'histoire de l'esperanto est indissociable de celle de la famille Zamenhof et que c'est une belle histoire que j'ai envie de vous raconter maintenant.


Cxu vi parolas esperanton ?
(Parlez vous esperanto ?)

Combien d'entre vous pourront me répondre : "Jes, mi parolas esperanton" ?

Cette langue construite, créée à la fin du 19 ème siècle par un jeune garçon qui pensait qu'une langue unique rapprocherait les peuples fait partie aujourd'hui des 3 % des langues les plus parlées au monde.

medium_edition.jpg


Au début du siècle dernier cette langue était très connue en France et le premier congrès mondial en espéranto a eu lieu en 1905 à Boulogne sur Mer. Depuis, chaque année a lieu un congrès qui a déjà fait le tour du monde. Le centenaire de ces manifestations en Espéranto a eu lieu à Boulogne sur Mer en mars 2005 et a remporté un très vif succès.

Durant la guerre de 39/45, les nazis croyant que les Juifs conspiraient contre eux en esperanto ont fait brûler tous les livres en esperanto, toutes les archives des Zamenhof et exterminé la famille (un seul survivant...je vous en raconterai l'histoire un peu plus tard)

Aujourd'hui, ce sont les jeunes qui sont les plus fervents adeptes de cette langue qui leur permet d'avoir des correspondants dans le monde entier et de se rendre au coeur des pays qu'ils souhaitent visiter en étant hébergés chez leurs amis.

Au niveau mondial un réseau relationnel s'est créé et si l'on adhère à une fédération, on peut bénéficier d'un annuaire des espérantistes dans la région où on souhaite se rendre (3 millions de personnes concernées).

Des députés européens sont esperantistes et souhaitent que soit déclarer l'esperanto langue européenne ce qui présenterait de nombreux avantages dont je vous reparlerai aussi dans une prochaine note.

L'internet favorise grandement le développement de ces réseaux. J'ai moi-même échangé des messages et reçu des cartes d'anniversaire virtuelles qui venaient du bout du monde. C'est intéressant comme démarche.

J'ai appris à lire et à écrire l'esperanto sur internet, gratuitement et avec un correcteur. J'ai mis environ 6 mois à raison d'une heure trente par jour de travail en moyenne pour lire et écrire sans faute (ou presque) cette langue qui est d'une facilité déconcertante : 17 règles de grammaire en tout, une lettre = un son, les conjugaison simples et tous les verbes réguliers.

(à suivre)

16/05/2007

A tous les nouveaux

Attention, la date de la prochaine mise à jour approche (25 mai)

Si vous souhaitez vous inscrire sur la carte de la grande bloguerie, pensez à m'envoyer vos coordonnées : nom du blog, prénom, ville et département.

Soit vous me laissez un message ici, soit vous l'envoyer à : amg-amik@orange.fr

Bonne journée

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique