logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/02/2007

Identité sexuelle, identité sexuée

Pour monique-âne et les autres, voici quelques explications sur ma réponse à Marcel nous présentant sa maman.

Qu'est-ce que l'identité sexuelle ?

C'est la caractéristique particulière qui fait dire à notre naissance : "c'est une fille" ou "c'est un garçon".


Qu'est-ce qu'une identité "sexuée" ?

Ce sont des critères plus ou moins visibles de comportement qui, dans notre culture, appartiennent plus à l'un ou à l'autre des deux sexes. C'est ainsi que les complémentarités peuvent jouer en harmonie dans un couple (quel qu'il soit) certains comportements de l'un ayant une dominante masculine, ceux de l'autre ayant une dominante plus féminine.

Les Chinois sont plus simples que nous en la matière. Ils ont le yin et le yang soit le vide et le plein, le froid et le chaud, la terre et le ciel etc...Tout ceci n'étant que complémentarité, donc des possibilités infinies.


Mais revenons à mes propos sur la transmission familiale :

Comment construisons nous notre identité sexuée en fonction de notre environnement familial ?

Très tôt, le nouveau né fait la différence entre son père et sa mère et selon son sexe, il va se construire par rapport à l'un et à l'autre sur des modalités différentes (ceci est une généralité qui s'analyse au cas par cas).

Une petite fille va construire son identité de femme en fonction de son père et va chercher à séduire le premier homme de sa vie...et où va t'elle trouver son modèle ? Chez le première femme de la vie de papa donc sa grand mère parternelle.
Comment va t'elle construire son identité de mère ? En prenant comme modèle sa grand mère maternelle, la maman de maman.

Pour un petit garçon c'est tout l'inverse : l'homme à travers le papa de maman et le père à travers le papa de papa. Cela se passe dans la toute petite enfance, bien avant que n'intervienne l'éducation (même si des études ont prouvé qu'une mère ne nourrissait pas son fils comme sa fille).

Ensuite viendront se greffer là-dessus l'éducation, les liens affectifs, les événements familiaux plus on moins difficiles à traverser....Mais ceci est une autre histoire....

Commentaires

Nous ne sommes qu'un maillon de la longue chaine,
raison de + d'essayer de comprendre d'ou l'on vient
pour peut etre maitriser un peu le "ou l'on va".
l'approche systémique peut éclairer.
Au sujet du virtuel,ce n'est rien de plus que le virtuel
alors gardons les pieds"sur le plancher des vaches!"
Salut Anne Marie

Écrit par : ventdamont | 08/02/2007

Anne-Marie Merci de prendre la peine d'essayer de transmettre qq chose.
Je suis OK avec le mot identité- pas de problème là
Ok avec les complémentarités à dominance + ou - évidente.
Yin et Yan : la personne-femme chinoise semble être ou avoir été confinée dans le Yin
Le nouveau-né fait la diff. OK
Après je ne comprens plus :
-familles monoparentales et pire, complètement isolées suite à exil, guerre etc.. Il se passe quoi ?
-Une mère ne nourrit pas son fils comme sa fille ?
Je ne veux pas t'ennuyer mais tu soulèves des sujets qui me passionnent. Je t'embrasse Monique

Écrit par : monique-âne | 08/02/2007

Oui très passionnants dommage qu'on ne soient pas voisines ! bises

Écrit par : Biche | 08/02/2007

Je viens de lire tes notes , très intéressantes !
il y a des différences cependant ,
Mon père étant orphelin de père et mère à 5 ans , je n'ai connu que mes grands- parents maternels ! Ma grand-mère qui travaillait aux champs ne m'a jamais manifesté une grande attirance ! C'était une époque dure et c'est avec mes deux parents que j'ai commencé ma vie ! La guerre 3 ans après a du la bouleverser , car mon père est revenu avec un bras en moins , mais avec sa tendresse et sa bonne humeur intactes . Donc je n'ai pas été dans les normes , nous ne savions pas tout celà ! Les histoires de la vie sont toujours une merveilleuse aventure .
MERCI ANNE-MARIE DE NOUS LES RAPPELER AVEC GENTILLESSE ET SOURIRE ....
à bientôt ! huguette

Écrit par : macary huguette | 08/02/2007

Trés bonne note rien à dire, chapeau bas.

Bises de Jean Claude

Écrit par : Jérémie Ménerlache | 08/02/2007

Moi aussi je posais la question : mais quand on n'a pas connu les grands-mères, les grands-pères ??? enfin on a les gênes n'est-ce pas et dans la gêne y'a pas de plaisir. Jute pour rire. Ta note savante méritait le détour. Bises de miche

Écrit par : miche | 08/02/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique